Rechercher

Le sommeil, un atout important pour la réussite scolaire

Votre ado dort beaucoup? Tant mieux! Pour être en forme et apte à assimiler la matière scolaire, un adolescent devrait dormir entre neuf et dix heures par jour. Si votre adolescent a tendance à se coucher vers minuit et qu’il se lève à sept heures pour se rendre à l’école, il est probablement en manque chronique de sommeil. Et ce n’est pas en dormant jusqu’à midi le samedi qu’il pourra récupérer…



À l’adolescence, les changements hormonaux affectent le sommeil : la mélatonine et le cortisol, deux hormones qui régulent les périodes d’endormissement et de réveil, peuvent effectivement subir de brusques modifications. Par ailleurs, bon nombre d’adolescents négligent leur sommeil au profit d’un emploi du temps surchargé. Un jeune qui ne dort pas assez a de la difficulté à se lever le matin, et il peut manquer de concentration ou être somnolent, étourdi, nerveux, irritable et déprimé. Invariablement, un manque de sommeil répétitif diminuera ses capacités d’apprentissage et de mémorisation. Les impacts sur ses résultats scolaires peuvent alors être majeurs.

Pour rétablir un cycle de sommeil réparateur qui améliorera ses performances scolaires, incitez votre ado à adopter ces bonnes habitudes :

  • Se coucher et se lever chaque jour vers les mêmes heures et fixer l'heure du coucher pour les enfants d'âge scolaire;

  • Éteindre tous les écrans (incluant le cellulaire!) au moins une heure avant d’aller au lit;

  • Instaurer une routine relaxante (verre de lait, bain tiède, musique douce);

  • Ne plus consommer de caféine ou théine (café, thé, boisson énergisante, etc.) à partir du milieu de l’après-midi.

  • Ne pas pratiquer d'exercices physiques intenses le soir;

  • Maintenir une température fraîche dans la chambre

  • Pas d’ordinateur ni de télévision dans la chambre !

  • Un lit uniquement dédié au sommeil (bien fait avec des draps propres et non pas inondé de fournitures scolaires);

  • Vive l’obscurité et le silence dans la chambre;

  • Écoutez les signaux du sommeil pour aller dormir (clignement des yeux, bâillements, les paupières lourdes) et ne pas se forcer à vouloir à tout prix réviser son cours.

Enfin, comme le dit l'adage: "qui dort dîne" et l'on pourrait aussi mieux dire: "qui dort comprend davantage", car mieux dormir permet au cerveau et au corps de l'enfant de bien fonctionner et le prédispose à la réussite de son année scolaire.

22 vues0 commentaire